Ex-conjoint écroué : Madison retrouvée morte près de Saint-Dizier quatre jours après sa disparition

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Madison Collot a été retrouvée sans vie près d’un ruisseau à Matignicourt-Goncourt (Marne) le 15 octobre dernier, quatre jours après sa disparition. Son ancien partenaire a été arrêté cette semaine, puis mis en examen et placé en détention provisoire.

Le corps d’une jeune femme disparue retrouvé au bord d’un ruisseau

Le corps de Madison Collot, une femme de 24 ans, a été découvert le dimanche 15 octobre dernier au bord d’un ruisseau à Matignicourt-Goncourt, près de Saint-Dizier. La jeune femme avait disparu quatre jours auparavant. Son corps a été retrouvé par un jeune chasseur. Madison Collot était mère d’un enfant de deux ans. Suite aux investigations, les enquêteurs se sont orientés vers la piste de son ex-compagnon. Malgré son silence en garde à vue, l’homme a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint » et placé en détention provisoire, selon les informations du Parquet de Reims confirmées par Le Parisien.

Une disparition mystérieuse et des soupçons sur l’ex-compagnon

Le 11 octobre, Madison Collot a mystérieusement disparu, ce qui a alerté ses proches. Une enquête pour « disparition inquiétante » a été ouverte par le parquet de Chaumont. Un avis de recherche a été diffusé sur les réseaux sociaux, mais n’a pas donné de résultats. Les gendarmes se sont intéressés à l’ancien compagnon de la victime, dont la relation s’était terminée après une plainte pour violences conjugales sans incapacité totale de travail.

Ils avaient rendez-vous avant la disparition

Le jour de la disparition, le suspect et Madison Collot avaient rendez-vous pour nettoyer leur appartement à Saint-Dizier et se débarrasser de leurs meubles suite à leur séparation. Les éléments de téléphonie et de vidéosurveillance ont révélé qu’ils avaient quitté l’appartement ensemble un peu après 19 heures. Cependant, Madison Collot n’a plus donné signe de vie par la suite.

Lire aussi :   Évasion d'un détenu de la prison de la Santé à Paris depuis l'unité hospitalière de Villejuif

L’autopsie a révélé que la jeune mère de famille avait subi une agression extrêmement violente, avec un traumatisme cranio-facial très sévère causé par de multiples coups violents portés avec un objet contondant, principalement sur le visage et le cuir chevelu. Elle présentait notamment une fracture à la mâchoire et au nez. Une information judiciaire pour « enlèvement, séquestration et homicide volontaire » a été ouverte.

Le suspect refuse de parler

L’ex-compagnon de Madison Collot a été placé en garde à vue le mardi. Durant ses auditions, il est resté silencieux et n’a pas reconnu les faits. Les enquêteurs ont relevé des incohérences dans son emploi du temps et ont récupéré ses empreintes digitales sur la scène de crime. Le suspect a été présenté à un juge d’instruction jeudi et a été mis en examen.