Enquête ouverte sur l’agonie et la mort de Lucas, 25 ans, aux urgences de Hyères

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Suite au décès tragique de Lucas Mannima, âgé de 25 ans, survenu le 30 septembre 2023 aux urgences de l’hôpital de Hyères (Var), sa famille a décidé de déposer une plainte pour « homicide involontaire ». Un autre patient a été présent lors de l’aggravation de l’état de santé du jeune homme, pendant plusieurs heures. Une enquête a été lancée afin d’éclaircir les circonstances de ce drame.

Un jeune technicien décède aux urgences de l’hôpital de Hyères : une plainte pour homicide involontaire déposée

Lucas Mannima, un technicien hydraulique de 25 ans, est tragiquement décédé le 1er octobre dernier aux urgences de l’hôpital de Hyères. Ce décès, causé par un « choc septique » non diagnostiqué à temps, a conduit sa famille à porter plainte pour homicide involontaire contre le centre hospitalier, son directeur et une tierce personne non identifiée. Ces poursuites judiciaires font suite à une série d’anomalies et d’incohérences dans la prise en charge médicale de Lucas, révélées par Mediapart.

Des témoignages décrivent une prise en charge insuffisante

Les heures précédant le décès de Lucas sont marquées par des signes alarmants et une attention insuffisante de la part du personnel soignant. Après avoir été déposé aux urgences vers 16 heures le 30 septembre, Lucas envoie un SMS poignant à sa mère depuis le couloir où il est installé sur un brancard : « J’ai tellement mal. Et je me sens tellement faible. La cage thoracique est tellement douloureuse. » La famille exprime sa colère et son incompréhension face à l’inaction des infirmières et du médecin qui n’ont pas pris la situation au sérieux. Ils reprochent également de ne pas avoir diagnostiqué une infection à méningocoque.

Lire aussi :   Fuite d'une femme à bord de sa voiture après avoir été poignardée à plusieurs reprises à Aix-en-Provence

Le témoignage déchirant de Damien Arnoux, présent aux urgences ce jour-là, reflète la détresse de Lucas et l’indifférence du personnel soignant. Damien décrit la souffrance de Lucas qui se tord de douleurs, les infirmières qui ne prêtent pas attention à son état et la médecin qui finit par s’inquiéter après l’intervention de l’infirmier. Lucas décède peu après, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre.

Enquêtes en cours pour faire la lumière sur le décès de Lucas

Les enquêteurs du commissariat de Hyères sont chargés de l’enquête sur ce décès. Parallèlement, l’Agence régionale de santé (ARS) mène une enquête interne suite au signalement détaillé de Damien Arnoux. L’objectif est d’évaluer les circonstances du décès de Lucas et de prendre d’éventuelles mesures correctives. La direction de l’hôpital de Hyères, tout en exprimant son empathie face à ce drame, s’est engagée à collaborer pleinement à l’enquête menée par l’autorité compétente.