Enquête ouverte après l’enlèvement d’un gendarme réserviste retrouvé en état de choc dans le Pas-de-Calais.

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un homme de 26 ans, qui est gendarme réserviste, a été découvert en état de choc sur la plage des Pauvres à Étaples-sur-Mer samedi soir, suite à une agression présumée commise par plusieurs migrants. Une enquête pour enlèvement et violences volontaires a été lancée et les agresseurs sont actuellement en fuite.

Un gendarme réserviste agressé et séquestré sur la plage

Un gendarme réserviste, qui était chargé de la lutte contre l’immigration clandestine, a été découvert samedi dans un état de choc sur la plage des Pauvres à Étaples-sur-Mer (Pas-de-Calais), selon le parquet de Boulogne-sur-Mer. Une enquête pour enlèvement et violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte, les auteurs étant toujours en fuite.

Ce gendarme âgé de 26 ans se trouvait en repos au moment des faits lorsqu’il aurait été attaqué par plusieurs migrants sur la Plage des pauvres aux alentours de 20 heures. Le parquet a précisé qu’il aurait été enlevé dans un véhicule potentiellement lié à des activités illégales liées à l’entrée et au séjour de migrants.

10 jours d’ITT

La victime, grièvement blessée au genou, a été secourue et transportée au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Les médecins lui ont prescrit une incapacité totale de travail (ITT) de 10 jours, principalement en raison du choc post-traumatique qu’il a subi.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie d’Écuires.

Lire aussi :   Interpellation de quatre hommes en plein cambriolage du domicile d'une directrice de Chaumet à Boulogne-Billancourt