Disparition d’un retraité en Dordogne : quatre suspects en garde à vue, corps retrouvé fin octobre

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Le cadavre d’un homme âgé de 80 ans, qui avait été porté disparu depuis la fin du mois d’octobre, a été retrouvé ce lundi à Négrondes, en Dordogne. Suite à cette découverte, quatre individus ont été placés en détention provisoire pour être interrogés. Une enquête pour homicide a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes du décès, et une autopsie sera réalisée.

Découverte du corps d’un octogénaire à Négrondes : quatre suspects placés en garde à vue

Lundi, lors d’une perquisition à Négrondes, une petite commune de Dordogne située au nord de Périgueux, le corps d’un homme octogénaire a été retrouvé par les gendarmes. Le parquet a confirmé cette découverte, ainsi que l’interpellation de quatre suspects qui ont été placés en garde à vue. Cette information a été rapportée en premier lieu par France Bleu.

L’octogénaire, qui vivait seul dans une maison de Négrondes depuis une trentaine d’années, avait mystérieusement disparu à la fin du mois d’octobre. Il n’avait aucune famille dans le village et était considéré comme un homme solitaire depuis le décès de sa femme il y a quelques années. C’est seulement le 27 décembre que sa disparition a été signalée à la gendarmerie, selon Sud Ouest. Une autopsie est prévue ce mercredi pour déterminer les causes de son décès. Une enquête pour meurtre a été ouverte.

Les voisins racontent une histoire étrange

D’après France Bleu, l’octogénaire entretenait des relations tendues avec ses voisins, mais entretenait de bons rapports avec un couple de locataires habitant une maison voisine. Selon les locataires, ils avaient vu la victime début octobre à leur retour de voyage, mais il n’avait plus donné de nouvelles par la suite. La voisine, qui venait régulièrement chez l’octogénaire, leur avait expliqué qu’il était parti en vacances et lui avait confié les clés pour s’occuper de son chat, bien que d’habitude il leur confiait cette tâche. Inquiets, les locataires ont finalement contacté des membres de la famille de l’octogénaire, ce qui a conduit à l’alerte des gendarmes et à l’ouverture de l’enquête. Les enquêteurs ont également perquisitionné la maison de cette voisine suspecte.

Lire aussi :   Viroflay : Un domicile frappé et dépouillé en pleine nuit, couple de septuagénaires victime