Deux suspects interpellés après la découverte du corps d’un homme à moitié nu dans la rue près de Perpignan

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Le corps sans vie d’un individu partiellement dénudé a été découvert dans la voie publique de la petite commune d’Espira-de-l’Agly, située à proximité de Perpignan. Des blessures manifestes témoignent de violences subies par la victime. Les forces de gendarmerie ont procédé à l’arrestation de deux individus suspects, qui ont été placés en détention provisoire pour interrogatoire.

Découverte macabre à Espira-de-l’Agly : un homme retrouvé mort, victime de violences

Une terrible découverte a été faite ce samedi dans la petite commune d’Espira-de-l’Agly, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Une riveraine, promenant son chien tôt le matin, a fait une macabre découverte sur une route de la commune : le corps partiellement nu d’un homme, présentant de nombreuses traces de coups et de strangulation.

Les gendarmes, arrivés rapidement sur les lieux, ont immédiatement orienté leur enquête vers un acte criminel. Le procureur de la République de Perpignan, Jean-David Cavaillé, a confirmé cette information et a précisé qu’une enquête de flagrance pour meurtre a été ouverte. Celle-ci a été confiée conjointement à la section de recherches de Montpellier et à la brigade de recherches de Rivesaltes.

L’identité de la victime a été établie : il s’agit d’un homme de 25 ans, qui ne résidait pas dans cette commune. Il était connu des services de police pour divers délits, notamment des infractions routières et des violences aggravées. Une autopsie est prévue ce mardi à l’Institut de médecine légale de Montpellier afin de déterminer précisément les causes du décès.

Deux suspects interpellés : des motivations encore inconnues

L’enquête a pris un tournant significatif avec l’interpellation de deux suspects. Un homme de 25 ans a été placé en garde à vue dimanche, suivi par un autre individu âgé de 31 ans lundi. Le procureur de la République a souligné que les auditions, toujours en cours ce lundi soir, visent à préciser le rôle et la responsabilité pénale des suspects dans cette affaire. À ce stade, le caractère criminel de l’acte est clairement établi, cependant, les motivations du ou des auteurs de ce meurtre restent à déterminer.

Lire aussi :   Menace de tir dans une mosquée : un mineur arrêté dans le Doubs après des menaces sur Discord