Deux femmes âgées agressées sexuellement à l’hôpital d’Argenteuil

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Deux femmes âgées de 93 et 95 ans ont été victimes d’une agression sexuelle sur leur lit d’hôpital à Argenteuil (Val-d’Oise) ce samedi après-midi. Malheureusement, la première femme est décédée quelques heures plus tard suite à un malaise, tandis que la seconde aurait été violée par son agresseur. Un homme de 44 ans a été placé en garde à vue.

Un homme de 44 ans soupçonné d’agression sexuelle sur deux femmes âgées à l’hôpital d’Argenteuil

Un homme âgé de 44 ans a été appréhendé et placé en garde à vue à Argenteuil (Val-d’Oise) après avoir été soupçonné d’avoir agressé sexuellement deux femmes âgées de 93 et 95 ans. Les deux agressions auraient eu lieu au service gériatrie du centre hospitalier Victor-Dupouy le samedi précédent. Malheureusement, la victime de 93 ans est décédée quelques heures plus tard, apparemment à la suite d’un malaise cardiaque. Une source proche de l’affaire a confirmé cette information, qui avait été rapportée en premier lieu par Europe 1.

Le suspect a été repéré vers 16h30 alors qu’il quittait la chambre de la patiente de 93 ans, qui souffrait de troubles psychologiques. Les forces de l’ordre ont été alertées et les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont rapidement interpellé l’homme. Une autre patiente de 95 ans a ensuite rapporté avoir été agressée par le même individu au même moment. Elle a affirmé qu’il s’était introduit dans sa chambre, lui avait touché la poitrine, puis l’avait violée avant de prendre la fuite.

Des traces de sperme découvertes dans la chambre de la victime

Lors des constatations effectuées par la police, des traces de sperme ont été découvertes dans la chambre de la victime de 93 ans, notamment sur ses draps. Quelques heures après l’agression, cette dernière a été victime d’un malaise cardiaque vers 19 heures et les médecins n’ont malheureusement pas réussi à la réanimer. Il reste à déterminer si son décès est directement lié à l’agression qu’elle a subie. Le parquet de Pontoise a annoncé qu’une autopsie serait pratiquée pour éclaircir les circonstances du décès.

Lire aussi :   Mystérieuse disparition de Luca : Trois hommes mis en examen pour meurtre en Haute-Garonne

L’auteur présumé des faits, identifié comme Samir B., était déjà connu des services de police pour des faits d’agression sexuelle. Sa garde à vue a été prolongée ce dimanche et les investigations se poursuivent pour faire toute la lumière sur cette affaire.