Deux blessés par balle à Ivry-sur-Seine, un dans un état grave, dans le Val-de-Marne

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Deux individus ont été gravement blessés par des tirs d’arme à feu vendredi soir à Ivry-sur-Seine, dans des circonstances encore inexpliquées. L’un d’entre eux a été touché à la jambe dans la rue Voltaire, tandis que l’autre a été atteint au thorax près de la place Danton. Les deux blessés ont été immédiatement hospitalisés, l’un étant dans un état d’urgence absolue.

Deux hommes blessés par balle à Ivry-sur-Seine, des circonstances floues

Vendredi soir à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), deux hommes ont été victimes de tirs par arme à feu dans des circonstances encore indéterminées. Selon une source proche de l’affaire, les deux victimes ont été évacuées à l’hôpital, l’une dans un état d’urgence absolue, comme rapporté par Le Parisien.

Les faits ont été signalés aux policiers vers 19h40. Un homme d’une vingtaine d’années a été touché par balle à la jambe dans la rue Voltaire, après avoir essuyé plusieurs coups de feu. Malgré plusieurs blessures par balles, ses jours ne seraient pas en danger. Les secours l’ont rapidement pris en charge et il a été transporté à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Interpellation d’une personne et pronostic vital engagé pour l’auteur présumé

Simultanément, les secours et les forces de l’ordre ont découvert qu’un deuxième homme était gravement blessé par balle à quelques centaines de mètres de là, sur la place Danton. Cette personne, qui serait l’auteur des premiers tirs, présentait une blessure au thorax. Les circonstances exactes de cette blessure restent inconnues, tout comme la possibilité qu’il ait été visé par un autre tireur. Agé de 25 ans, l’homme a été transporté à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, son pronostic vital étant engagé.

Lire aussi :   Détenu soupçonné de plusieurs agressions sexuelles à Lyon durant ses permissions de sortie

En parallèle, les policiers ont appréhendé une personne, présumée être la sœur de l’auteur des premiers tirs, en possession de l’arme à feu utilisée, qu’elle tentait de dissimuler.

Une enquête a été ouverte et confiée au service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94). Les investigations en cours permettront de faire la lumière sur le déroulement des faits, notamment pour déterminer si d’autres individus sont impliqués. Selon une source proche de l’affaire, il est probable qu’il s’agisse d’un règlement de comptes lié au trafic de stupéfiants, une piste qui reste à confirmer.