Démantèlement d’un gang de trafiquants à Marseille : quatre suspects de la cité du Plan d’Aou écroués

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Cinq individus ont été inculpés et placés en détention suite à la découverte d’un réseau de blanchiment d’argent provenant du trafic de scooters des mers.

Nouveau coup de filet contre un vaste trafic de drogue dans les quartiers Nord de Marseille

Neuf individus ont été interpellés le 10 octobre dernier dans les quartiers Nord de Marseille, mettant ainsi fin à un important trafic de drogue. Selon les informations d’Abertzale, les enquêteurs de l’antenne de l’Office antistupéfiants (OFAST) de la police judiciaire de Marseille ont procédé à ces arrestations. Parmi les personnes arrêtées, deux étaient déjà détenues en prison et sept autres ont été appréhendées avec l’assistance de policiers de la force d’intervention de la police nationale (FIPN).

Des dealers présumés mis en examen et placés en détention provisoire

Lors de leur garde à vue, deux des suspects ont avoué leur rôle de vendeurs au sein de cette organisation de trafiquants. Trois autres ont été innocentés. Quatre dealers présumés, dont le chef du réseau, ont été présentés à un juge d’instruction, mis en examen et placés en détention provisoire.

Les premières investigations remontent à novembre 2022, lorsque les enquêteurs de l’OFAST Marseille ont découvert un intense trafic de drogue dans plusieurs halls d’immeubles de la cité du Plan d’Aou, située sur les hauteurs de la ville. Le cerveau de cette activité illicite a rapidement été identifié, entouré de cinq lieutenants. Ce trafiquant se procurait de la résine de cannabis en Espagne et de la cocaïne aux Pays-Bas. Les fonctionnaires du groupe interministériel de recherche (GIR) PACA ont été appelés en renfort pour explorer les aspects financiers du réseau et ont découvert un système de blanchiment d’argent lié à l’achat et à la location saisonnière de scooters des mers.

Lire aussi :   Homme de 34 ans poignardé à mort à Guyancourt : compagne interpellée

Saisie d’armes à feu, de montres de luxe et d’une importante somme d’argent

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont saisi 4 kilos de haschisch, 100 grammes de cocaïne, six montres de luxe et divers biens haut-de-gamme d’une valeur estimée à 65 000 euros. Dans un box et dans un commerce géré par l’un des complices du réseau, les fonctionnaires ont également découvert deux armes longues, dont une réplique de fusil d’assaut, un pistolet semi-automatique, 8000 euros en liquide, du matériel de conditionnement et un automate de jeux de hasard de type « bingo ».