Découverte d’un corps sans vie dans la machine à glace du marché Victor-Hugo à Toulouse

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Ce samedi matin, le corps sans vie d’un homme dans la vingtaine a été découvert dans une machine à glace du marché Victor-Hugo à Toulouse. Des brûlures ont été constatées sur le corps. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de ce tragique événement survenu pendant l’animation matinale du marché.

Un cadavre découvert dans une machine à glace au marché Victor-Hugo de Toulouse

Une macabre découverte a été faite ce samedi matin dans l’enceinte du marché Victor-Hugo, situé au cœur de Toulouse (Haute-Garonne). Un employé de poissonnerie a fait une terrible trouvaille en trouvant un cadavre dans une machine à faire fondre la glace, comme l’a rapporté le journal La Dépêche. Le corps, partiellement dénudé et présentant des brûlures, a été identifié comme étant celui d’un jeune homme dans la vingtaine, selon les pompiers.

Un mystère entoure la mort du jeune homme

L’employé de poissonnerie a alerté les secours vers 05h30 après avoir entendu des cris. Les circonstances dans lesquelles la victime a fini dans cette cuve d’eau bouillante, normalement accessible uniquement aux personnes initiées du marché, restent mystérieuses. Les secours sont intervenus rapidement et ont vidangé la machine pour retirer le corps. Malheureusement, malgré les tentatives de réanimation par les équipes du SMUR, le jeune homme n’a pas pu être sauvé.

La mort tragique de ce jeune homme a choqué les commerçants du marché Victor-Hugo. Gérard Calvayrac, le président des commerçants, a déclaré : « Nous sommes dans un marché de vie, de plaisir, de bonnes nourritures et un décès comme ça ici, on a du mal à le concevoir », selon France 3.

Lire aussi :   Chauffard à Metz : refuse d'obtempérer, roule sur policier et s'enfuit

Les enquêteurs de la sûreté départementale ont ouvert une enquête pour répondre aux nombreuses interrogations soulevées par cette affaire. Les circonstances exactes qui ont conduit à cette tragédie restent floues. Qui était la victime, dont l’identité a été confirmée grâce à une carte d’identité trouvée sur place ? S’agissait-il d’un employé du marché, d’un fêtard qui a prolongé sa nuit ou d’une personne marginalisée ? Pour l’instant, le mystère reste entier et l’enquête se poursuit afin de faire la lumière sur cet événement qui a ébranlé l’habituelle convivialité du marché toulousain.