Découverte de 17 kg de cannabis dans la voiture d’un chauffard lors d’un contrôle à Paris

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu qui conduisait de manière dangereuse a été arrêté lors d’un contrôle routier dans le XVIe arrondissement de Paris. Le conducteur, âgé de 44 ans et résidant dans l’Aisne, transportait environ 17 kilos de résine de cannabis. Il a été placé en garde à vue.

Un automobiliste interpellé avec près de 17 kilos de résine de cannabis

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un automobiliste âgé de 44 ans a été arrêté au niveau de la porte de Saint-Cloud à Paris (XVIe). Les policiers ont découvert dans sa voiture près de 17 kilos de résine de cannabis, selon les informations obtenues par Abertzale.

Interpellation suite à la fuite d’un suspect en voiture de police

Les forces de l’ordre étaient à la recherche d’un suspect qui avait pris la fuite au volant d’une voiture de police sérigraphiée après avoir été interpellé à Châtillon (Hauts-de-Seine), comme rapporté par Abertzale. C’est dans ce contexte que les policiers ont remarqué un conducteur roulant à vive allure sur le boulevard périphérique, dans le secteur de la porte Saint-Cloud. Ils ont décidé de le suivre discrètement.

Le chauffard a franchi un feu rouge en sortant porte de Saint-Cloud. Les policiers l’ont alors contrôlé et ont immédiatement détecté une forte odeur de cannabis à l’intérieur de son véhicule. Un officier de police judiciaire (OPJ) a été appelé pour effectuer une fouille du véhicule. C’est ainsi que 16,9 kilos de drogue ont été découverts, conditionnés en 160 morceaux prêts à être vendus, selon une source proche de l’affaire.

Le conducteur, domicilié dans une petite commune près de Château-Thierry (Aisne), a été interpellé et conduit au commissariat où sa garde à vue lui a été notifiée. La même source indique qu’il avait également sur lui 1080 euros en espèces et qu’il était sous l’emprise du cannabis au moment de son arrestation. L’enquête a été confiée au commissariat du XVIe arrondissement.

Lire aussi :   Détenu de l'Aisne agresse deux surveillants avec un couteau en criant «Allah akbar»