Décès d’une femme enceinte et de son bébé près de Fougères lors d’un accouchement à domicile

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Une enquête a été ouverte suite à la tragique mort d’une femme de 37 ans et de son bébé lors d’un accouchement à domicile qui a malheureusement mal tourné près de Fougères (Ille-et-Vilaine) vendredi dernier. Les autorités cherchent à comprendre les circonstances de ce drame.

Une femme enceinte décède lors d’un accouchement à domicile près de Fougères

Une tragédie s’est déroulée ce vendredi dans la petite commune du Louroux, près de Fougères (Ille-et-Vilaine), lorsque qu’une femme âgée de 37 ans est décédée lors de son accouchement à domicile. Malheureusement, son bébé n’a pas survécu non plus, rapporte Le Télégramme.

Des complications imprévues conduisent à la tragédie

La trentenaire avait choisi d’accoucher chez elle, en compagnie de son mari, et avait été prise en charge par une sage-femme libérale vers midi, après avoir ressenti des contractions dans la matinée. Malheureusement, les événements ne se sont pas déroulés comme prévu. La patiente, qui était en train de donner naissance à son premier enfant, a fait un malaise. La sage-femme a immédiatement alerté les sapeurs-pompiers vers 18 heures, dans le but de transférer la femme à la maternité de Fougères, selon les informations fournies par le parquet.

Les pompiers sont arrivés sur les lieux accompagnés du SMUR et ont conduit la trentenaire aux urgences de l’hôpital de Fougères. Sur place, le médecin a malheureusement constaté le décès du bébé, comme l’a confirmé le directeur de l’hôpital à France 3. Une césarienne d’urgence a alors été réalisée, mais il était déjà trop tard. Les médecins ont alors pris la décision de transférer la femme au CHU de Pontchaillou, mais malheureusement, elle est décédée dans la soirée.

Lire aussi :   Interpellation de deux mineurs de 16 ans à Toufflers dans une voiture volée après un refus d'obtempérer

Le parquet de Rennes a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes du décès et les circonstances entourant cette tragédie. Les investigations ont été confiées à la brigade de gendarmerie de Fougères. Deux autopsies seront pratiquées. Le directeur de l’hôpital de Fougères a annoncé la mise en place d’un accompagnement psychologique pour le personnel.