Décès d’un lycéen de 17 ans grièvement blessé lors d’une «expédition punitive» à Saint-Denis

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un jeune lycéen de 17 ans, prénommé Farid, est malheureusement décédé ce samedi des suites d’une agression survenue devant son lycée à Saint-Denis, quatre jours auparavant. Cette ville, déjà endeuillée par le meurtre de Sedan, un adolescent de 14 ans dans le métro, fait face à une augmentation inquiétante de la violence.

Deux meurtres en quelques jours à Saint-Denis : un lycéen succombe à ses blessures

La ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est secouée par deux meurtres en l’espace de quelques jours. Un lycéen de 17 ans nommé Farid est décédé ce samedi à la mi-journée, succombant à ses blessures causées lors d’une violente agression devant son lycée. Selon la mairie, il avait été hospitalisé dans un état critique à l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine) depuis quatre jours.

D’après le communiqué de la municipalité, Farid se rendait à son lycée pour une épreuve de BAC blanc lorsque « une voiture s’est arrêtée à sa hauteur pour une opération ressemblant à une expédition punitive ». L’agression, qualifiée de « fugace, froide, aveugle et d’une violence extrême », a laissé le jeune homme gravement blessé au sol avec un traumatisme crânien.

Une situation de violence préoccupante à Saint-Denis

La situation dans la ville de Saint-Denis s’est détériorée ces derniers jours avec plusieurs actes de violence signalés. En plus de l’agression mortelle de Farid, un autre adolescent de 14 ans prénommé Sedan a été poignardé à mort dans le métro mercredi soir. Pour le moment, il est difficile de dire si les deux incidents sont liés.

Aucune arrestation n’a été effectuée dans l’enquête sur l’agression de Farid. Cependant, un suspect s’est rendu à la police dans le cadre de l’affaire du meurtre de Sedan. Le présumé meurtrier sera présenté à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen ce week-end.

Lire aussi :   Accident de la route en Essonne : Un couple tué par un chauffard de 15 ans

En réaction à ces événements tragiques, un rassemblement en mémoire de Sedan a eu lieu ce samedi matin devant l’hôtel de ville de Saint-Denis. Des centaines de personnes, dont de nombreux élus locaux, ont appelé à la responsabilité collective afin de mettre fin à ce cycle de violence.