Décès d’un jeune homme à Danjoutin après avoir été roué de coups, aspergé d’essence et abandonné dans la rue

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un homme jeune est décédé ce week-end à l’hôpital de Besançon (Doubs) suite à de graves blessures. Il avait été découvert jeudi dernier, gravement blessé au bord de la route à Danjoutin, près de Belfort. La victime, qui avait été séquestrée et ligotée, a visiblement été victime de nombreuses violences, notamment en étant aspergée d’essence, avant d’être abandonnée pour morte. La police judiciaire a été saisie de l’affaire.

Un jeune homme retrouvé grièvement blessé à Danjoutin est décédé

Un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été découvert dans un état critique au bord d’une route à la sortie de Danjoutin, près de Belfort, le jeudi 7 décembre vers 22h30. Son état s’est rapidement détérioré et son pronostic vital était engagé. Malheureusement, il est décédé samedi selon les informations rapportées par L’Est Républicain.

Un automobiliste passant par là a fait la macabre découverte du jeune homme gisant au bord de la route, rue de Vézelois. Selon une source proche de l’enquête, il présentait des blessures au visage et des liens en plastique ont été retrouvés à proximité. Ses vêtements semblaient également imbibés d’essence. Les secours sont rapidement intervenus pour prendre en charge Nadir D., qui a été transporté à l’hôpital du Nord-Franche-Comté puis transféré au CHU de Besançon alors que son état de santé se détériorait. Vendredi, il a été déclaré en état de mort cérébrale avant de succomber le lendemain.

L’enquête, initialement ouverte pour tentative d’assassinat, a été requalifiée en assassinat. Les enquêteurs de la police judiciaire de Besançon et de la brigade de sûreté urbaine (BSU) de Belfort travaillent conjointement sur cette affaire.

Des violences extrêmes lors d’un rendez-vous

Les enquêteurs cherchent à comprendre les raisons pour lesquelles quelqu’un en voulait à Nadir D. au point de lui donner la mort. Selon le quotidien régional, le jeune homme, qui réside en Haute-Saône, avait prévenu ses proches qu’il avait un rendez-vous avec plusieurs personnes le jeudi. Il est certain qu’il a subi de nombreuses violences, a été séquestré et ligoté. Des blessures potentiellement infligées avec un tournevis ont été découvertes sur son corps. L’autopsie permettra aux enquêteurs d’en apprendre davantage, notamment sur d’éventuels actes de torture et de barbarie.

Lire aussi :   Dourdan, Essonne : Un homme de 27 ans abattu en pleine rue

Les agresseurs ont-ils également menacé de brûler la victime ? Cette hypothèse est plausible. Les enquêteurs devront faire toute la lumière sur cette affaire criminelle qui semble être un règlement de comptes d’une extrême violence.

La semaine dernière à Marseille, un jeune homme a également été victime de violences similaires avant d’être retrouvé nu dans la rue. Il a miraculeusement survécu à cette attaque, qui semble être liée au trafic de stupéfiants.