Dealer de Paris propose du cannabis à un policier de la BAC en civil lors d’une livraison

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un trafiquant de drogue a été pris en flagrant délit de livraison de cannabis dans le VIIe arrondissement de Paris. Malheureusement pour lui, il a proposé sa marchandise à un homme dans un hall d’immeuble, qui s’est révélé être un policier en civil de la BAC le surveillant discrètement.

Un dealer propose de la drogue à un policier de la BAC à Paris

Un dealer a été placé en garde à vue après avoir proposé de la drogue à un policier de la brigade anticriminalité (BAC) dans le VIIe arrondissement de Paris, rapporte Abertzale. Les faits se sont déroulés jeudi dernier vers 21 heures.

Une patrouille de policiers en civil de la BAC a remarqué un homme qui semblait chercher son chemin dans la rue de Grenelle. Intrigués par son comportement méfiant, les policiers ont décidé de le suivre afin d’observer ses agissements. Selon une source proche de l’affaire, l’individu regardait constamment autour de lui, ce qui a laissé penser aux policiers qu’il s’apprêtait à réaliser une transaction ou un vol.

Du cannabis et 850 euros saisis

Un peu plus tard, le suspect est entré dans un immeuble de la même rue après avoir noté le code de la porte cochère sur son téléphone. L’un des policiers l’a suivi. Dans le hall de l’immeuble, l’homme, visiblement impatient de retrouver son acheteur, a repéré le policier en civil et lui a proposé du cannabis. Le dealer a été immédiatement interpellé.

Lors de sa conduite au commissariat et de la notification de sa garde à vue, il a été découvert que l’homme avait sur lui plusieurs morceaux de résine de cannabis conditionnés et prêts à la vente, ainsi que près de 850 euros en petites coupures. Il ne possédait aucun document d’identité et semblait être en pleine tournée de livraison de drogue. Ce mode opératoire, connu sous le nom d' »Uber shit » dans le jargon policier, s’est développé pendant les périodes de confinement liées à la pandémie de Covid-19. Les acheteurs passent commande via des messageries chiffrées ou sur Snapchat, puis sont livrés à leur domicile.

Lire aussi :   Découverte d'ossements qui seraient ceux d'un enfant de 5 ans à Pantin : un couple en garde à vue

Le même jour à Lyon, un autre dealer présumé a été arrêté après avoir proposé du cannabis à un policier de la BAC en civil, à proximité d’un point de deal dans la Cité-Jardin. Le suspect, de nationalité libyenne et en situation irrégulière en France, a également été placé en garde à vue.