Course-poursuite et coups de feu : Deux policiers blessés en Meurthe-et-Moselle

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Dans la nuit de lundi à mardi, à Villiers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), un cambrioleur a été surpris en train de commettre son méfait et a pris la fuite en voiture pour échapper aux policiers. Malgré les tirs de l’un des agents, le suspect a réussi à s’enfuir.

Course-poursuite avec un malfaiteur : deux policiers blessés à Villiers-la-Montagne

Deux policiers ont été blessés lors d’une course-poursuite avec un malfaiteur au volant d’une voiture dans la nuit de lundi à mardi à Villiers-la-Montagne, près de Longwy (Meurthe-et-Moselle), selon les informations recueillies par Abertzale.

Tout a commencé lorsque les forces de l’ordre ont été alertées d’un cambriolage en cours dans le magasin Weldom, situé dans la zone industrielle de Villiers-la-Montagne. Arrivés rapidement sur les lieux, les policiers ont repéré une BMW garée devant le magasin. Le conducteur a démarré en vitesse, refusant d’obtempérer aux ordres des policiers et entraînant ainsi une course-poursuite.

Plus loin, le fuyard s’est retrouvé coincé dans une impasse. Les policiers en ont profité pour sortir de leur véhicule et tenter d’arrêter le suspect. Cependant, ce dernier a manœuvré brusquement et a percuté plusieurs fois le véhicule de police. Il aurait ensuite foncé sur l’un des policiers, qui a alors ouvert le feu à trois reprises, visant les pneus de la BMW. Contraint d’abandonner son véhicule plus loin, le chauffard a pris la fuite à pied à travers les fourrés et n’a pas pu être rattrapé.

L’un des policiers a été blessé au visage par un éclat de balle et a dû recevoir plusieurs points de suture à l’hôpital. Le second policier s’est légèrement blessé en évitant le véhicule du suspect pour ne pas être renversé. Une enquête a été ouverte pour cette affaire.

Lire aussi :   Blessé par balle, un homme de 27 ans dans la cité du Consolat à Marseille

Les syndicats de policiers demandent une législation plus sévère

Les syndicats de policiers ont vivement réagi à cet incident. Dans un communiqué publié sur Facebook, le syndicat Unité SGP Police FO réclame un durcissement des peines pour ce type de faits, soulignant l’urgence de légiférer pour criminaliser ces infractions : « Il y a urgence à légiférer pour criminaliser ces infractions. Leurs auteurs ne sont pas des délinquants, ce sont des criminels. » L’organisation condamne également avec force la violence et l’inconscience de ceux qui refusent d’obtempérer et tentent de mettre en danger la vie des policiers avec leur véhicule.

Le secrétaire général du syndicat Alliance Police Nationale, Fabien Vanhemelryck, a également réagi sur les réseaux sociaux, qualifiant cet incident de « tentative d’homicide ».