Contrôle judiciaire pour l’homme muni de lames de cutter qui s’est introduit dans une école à Paris

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Ce lundi matin, un homme de 32 ans a été arrêté par la police pour avoir pénétré dans une école maternelle du XIIe arrondissement. Étant sous le coup d’une obligation de quitter le territoire (OQTF), il était en possession de lames de cutter et a résisté lors de son arrestation. En attendant son procès, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Un homme en situation irrégulière interpellé après avoir tenté d’entrer dans une école maternelle à Paris

Un homme âgé de 32 ans et en situation irrégulière en France a été appréhendé ce lundi matin après s’être introduit dans l’enceinte de l’école maternelle Jacques-Hillairet, située dans le XIIe arrondissement de Paris. La police a eu du mal à l’interpeller, mais a réussi à le maîtriser. L’individu avait en sa possession des lames de cutter encore emballées et les clés du local poubelle de l’école, selon une source proche de l’affaire. Cette information avait été initialement rapportée par CNews.

L’incident s’est produit vers 9 heures, lorsque les enfants étaient déjà en classe. Le suspect a escaladé un mur pour accéder à une porte vitrée. Heureusement, un membre du personnel a constaté que la porte était fermée et a immédiatement donné l’alerte. Par mesure de sécurité, les enfants ont été confinés dans un gymnase conformément au protocole.

Les policiers sont rapidement arrivés sur les lieux et ont réussi à maîtriser le suspect, qui a résisté, en utilisant un pistolet à impulsion électrique. L’homme, de nationalité tunisienne et faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), a été placé en garde à vue.

Lire aussi :   Contrôle judiciaire pour un policier de Rouen soupçonné d'avoir renseigné des dealers

Le suspect remis en liberté sous contrôle judiciaire et sera jugé le 27 juin prochain

Le suspect, qui aurait un statut de sans domicile fixe et souffrirait de troubles psychiatriques, a été déféré devant les autorités judiciaires ce mardi. Malgré ses problèmes de santé mentale, son état a été jugé compatible avec une mesure de garde à vue. Il a donc été remis en liberté sous contrôle judiciaire et devra comparaître devant le tribunal judiciaire le 27 juin prochain. Le parquet de Paris n’a pas répondu à nos demandes de commentaires concernant cette affaire.

Le rectorat a souligné que la situation a été gérée de manière exemplaire et que les écoliers n’ont jamais été en danger. Une réunion avec les parents d’élèves et le personnel éducatif a été organisée ce jeudi pour discuter de l’incident.

Une autre intrusion dans une école maternelle dans le Xe arrondissement

Dans une autre affaire similaire, un homme a été arrêté par la brigade anticriminalité (BAC) après s’être introduit dans l’école maternelle des Récollets, située dans le Xe arrondissement de Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le suspect, qui a forcé les portes pour accéder à plusieurs salles de classe, était en possession de deux couteaux de cuisine, selon une source proche de l’enquête citée par Le Parisien. Il avait également des appareils électroniques dans son sac à dos, qui pourraient provenir d’un autre cambriolage.

Cet homme, qui souffre également de troubles psychiatriques, faisait l’objet d’une fiche de recherche. Il a été placé en garde à vue et son comportement fera l’objet d’un examen afin de déterminer si son état de santé est compatible avec cette mesure. Il convient de noter que l’école maternelle avait déjà été victime de plusieurs intrusions nocturnes en début de mois.

Lire aussi :   Evacuation du château de Versailles suite à une alerte à la bombe