Collégien de Montbéliard sous contrôle judiciaire pour menace de mort envers son enseignante

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un jeune adolescent âgé de presque 15 ans a récemment été soumis à une mesure de contrôle judiciaire après avoir proféré des menaces de mort à l’encontre de sa professeure d’histoire-géographie au collège Guynemer de Montbéliard. Cette situation intervient dans un contexte déjà tendu, une semaine après le meurtre de Dominique Bernard et trois ans après celui de Samuel Paty.

Un nouvel incident au collège Guynemer de Montbéliard

Un adolescent de bientôt 15 ans a été interpellé et placé sous contrôle judiciaire au collège Guynemer de Montbéliard (Doubs) pour avoir proféré des menaces de mort à l’encontre de sa professeure d’histoire-géographie, selon une information rapportée par L’Est Républicain. Cet incident survient dans un climat déjà tendu, marqué par l’assassinat de Samuel Paty il y a trois ans et celui de Dominique Bernard il y a une semaine.

Les faits se sont déroulés jeudi dernier en début d’après-midi pendant un cours. L’adolescent aurait perturbé la classe à plusieurs reprises, notamment en demandant à se rendre aux toilettes. Profitant de son absence, l’enseignante de 28 ans aurait commenté son comportement devant la classe, le qualifiant de perturbateur. Les camarades de l’adolescent auraient ensuite rapporté les propos de l’enseignante, peut-être de manière déformée.

Pendant la récréation qui a suivi, l’adolescent est retourné dans la salle de classe et s’en est pris verbalement à la professeure. La situation a rapidement dégénéré et l’élève aurait déclaré : « Je vais la tuer ! » devant un surveillant qui est intervenu.

Convoqué devant la justice en novembre

La professeure a déposé plainte le jour même au commissariat de police de Montbéliard. Les autorités ont pris l’affaire très au sérieux et ont interpellé le collégien en début de soirée près de son domicile à Bethoncourt. Il a été présenté au tribunal de Montbéliard le vendredi en fin de journée et placé sous contrôle judiciaire en attendant sa comparution devant un juge des enfants, prévue pour le 22 novembre 2023.

Lire aussi :   Cour de récréation à Bobigny : Un élève de CM2 surpris en train de manipuler un sachet de cocaïne

Par mesure conservatoire, l’Éducation nationale a décidé de l’exclure temporairement en attendant la tenue d’un conseil de discipline. Il semble peu probable que l’adolescent réintègre l’établissement. De plus, un accompagnement « fonctionnel et psychologique » est proposé à l’enseignante concernée, selon le rectorat.