Cinq suspects interpellés suite à une tentative de cambriolage chez Nikos Aliagas

Cinq individus ont été arrêtés par les forces de l’ordre pour leur implication présumée dans une tentative de cambriolage au domicile de l’animateur de TF1, Nikos Aliagas, à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), durant la nuit de lundi à mardi. Ils sont actuellement en détention provisoire pour interrogatoire.

Tentative de cambriolage chez Nikos Aliagas : cinq suspects interpellés

Dans la nuit de lundi à mardi, cinq individus ont été arrêtés par la police après avoir tenté de cambrioler la résidence de Nikos Aliagas, l’animateur vedette de TF1, à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Selon une source proche de l’enquête, Nikos Aliagas était absent lors des faits. Ces informations ont été confirmées par Le Parisien.

La police a repéré les cinq suspects vers 3 heures du matin alors qu’ils étaient à bord d’une Citroën DS3 stationnée dans un quartier résidentiel de la commune. Lorsque les forces de l’ordre ont approché le véhicule, le conducteur a démarré brusquement, toutes lumières éteintes, et a accéléré. Parallèlement, les policiers ont entendu une alarme provenant d’une maison. Ils ont donc décidé de poursuivre la DS3, mais le conducteur a refusé de s’arrêter.

Une course-poursuite s’est ensuite engagée, et une alerte a été diffusée à la police. Le chauffard a traversé Nogent-sur-Marne et Joinville-le-Pont avant de perdre le contrôle de son véhicule, percutant un terre-plein central puis un arbre, au carrefour de l’avenue de Joinville et de l’avenue de la Belle-Gabrielle. Plusieurs véhicules de police, notamment ceux de la brigade anticriminalité (BAC), étaient présents sur les lieux, et les suspects ont été interpellés.

Les suspects, légèrement blessés, ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Trois d’entre eux ont été emmenés à l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne, tandis que les deux autres ont été transportés à l’hôpital Armand-Brillard de Nogent-sur-Marne. Ils ont ensuite été placés en garde à vue différée et devaient être interrogés ce mardi concernant cette tentative de vol par effraction.

Lire aussi :   Villepinte : Détenu soupçonné de proxénétisme et blanchiment d'argent en prison

Des indices accablants découverts sur les lieux

Lors d’une première inspection de la DS3, la police a découvert plusieurs éléments compromettants, tels que des paires de gants, des cagoules, du gros scotch ainsi que des serflex, des colliers de serrage pouvant être utilisés pour ligoter une victime. Une fouille plus approfondie du véhicule sera effectuée. Par ailleurs, des constatations ont été faites aux abords de la maison de Nikos Aliagas. Selon la même source, le portail du pavillon a été forcé et ouvert, et des traces de dégradations ont été relevées sur la porte d’entrée. Heureusement, l’alarme s’est déclenchée, ce qui a probablement dissuadé les malfaiteurs de pénétrer dans l’habitation.

Nikos Aliagas devrait déposer rapidement une plainte. Il reste à déterminer si les cinq individus avaient l’intention de commettre un home-jacking, c’est-à-dire un cambriolage en présence du présentateur et de sa famille. Ont-ils effectué des repérages au préalable ? Une enquête a été ouverte pour répondre à ces questions.

Plusieurs personnalités visées ces dernières semaines

Ces dernières semaines, plusieurs personnalités ont été victimes d’attaques à leur domicile en pleine nuit. La chanteuse Vitaa à Reuil-Malmaison (Hauts-de-Seine) fin décembre, l’un des gardiens de but du Paris-Saint-Germain, Alexandre Letellier, la veille, dans les Yvelines, ainsi que l’animateur Bruno Guillon, également dans les Yvelines, en septembre dernier. Durant la semaine de Noël, la brigade de recherches et d’intervention (BRI) parisienne a interpellé trois individus après deux tentatives de home-jacking à Paris, comme l’a révélé Abertzale. Ces suspects ont été mis en examen et placés en détention provisoire.