Châtillon : Policiers maîtrisent un homme menaçant de tuer sa famille chez lui

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 36 ans, barricadé chez lui à Châtillon et proférant des menaces de mort envers sa famille, a été appréhendé par les forces de l’ordre suite à une intervention délicate. L’homme a été admis en hospitalisation psychiatrique et sa période de détention provisoire a été levée. Les victimes sont indemnes et en sécurité.

Un forcené menace de tuer sa compagne et sa fille à Châtillon

Un homme de 36 ans a été maîtrisé et arrêté par la police ce dimanche soir à son domicile de Châtillon, dans les Hauts-de-Seine. Il avait menacé de tuer sa compagne et sa fille âgée de 8 ans, selon les informations d’Abertzale.

L’alerte a été donnée vers 21h30, ce qui a conduit plusieurs équipages de police des commissariats de Montrouge et de Châtenay-Malabry à se rendre sur les lieux. Le forcené s’était retranché dans l’appartement familial, situé près du groupe scolaire Langevin-Wallon, en compagnie de sa compagne et de leurs enfants. Armé d’un couteau, il refusait de se rendre et menaçait de tous les tuer.

Une source proche de l’affaire a déclaré : « Il s’est mis à la fenêtre et a menacé de se jeter dans le vide avec l’un de ses enfants ».

Les sapeurs-pompiers, rapidement arrivés sur place, ont installé un matelas gonflable en bas de la fenêtre pour anticiper un éventuel drame, tandis qu’un périmètre de sécurité a été établi.

Le pistolet à impulsion électrique n’a pas suffi

Les policiers de la brigade anticriminalité de nuit du département (BAC 92N) ont été appelés pour prendre en charge l’intervention. Malgré l’utilisation d’un pistolet à impulsion électrique (PIE), le forcené a refusé de se rendre. Les policiers ont donc décidé d’intervenir face à la menace grandissante. Ils ont ainsi forcé la porte du logement, mais le suspect a tenté de les empêcher d’entrer avant de se réfugier dans une autre pièce en tenant sa fille de 8 ans sous son bras, en lui écrasant le cou. La jeune fille a signalé qu’elle avait du mal à respirer. Malheureusement, l’utilisation du PIE n’a pas permis de maîtriser le père de famille.

Lire aussi :   Saisie de 67 kg de cannabis, de la cocaïne et quatre armes à Marseille : deux suspects arrêtés

Les forces de l’ordre ont dû entrer en contact physique avec le forcené, qui est tombé par terre mais n’a pas lâché sa fille. Finalement, il a été difficilement maîtrisé et menotté. Heureusement, l’enfant, choquée par la situation, est saine et sauve. « Elle a échappé au pire et l’intervention des policiers a été déterminante », a souligné une source policière. La mère de famille, également choquée, n’a pas été blessée.

Trois policiers légèrement blessés

Le suspect, de nationalité algérienne, a été conduit au commissariat pour être placé en garde à vue. Il a également fait l’objet d’un examen de comportement au cours de la nuit. Suite à cela, une décision d’hospitalisation d’office en psychiatrie a été prise et sa garde à vue a été levée, selon une source proche de l’enquête.

Trois policiers ont été légèrement blessés au cours de cette intervention. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de cette affaire.