Chasseur tué d’une balle dans la tête lors d’une battue aux sangliers dans l’Orne

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Lors d’une battue aux sangliers à Ferrières-la-Verrerie, un agriculteur de 44 ans, chasseur et rabatteur, a été gravement blessé à la tête par un tir, ce mercredi. Malheureusement, ses blessures se sont avérées mortelles. Le parquet d’Alençon a ouvert une enquête afin d’établir les circonstances de cet accident.

Un chasseur tué lors d’une battue aux sangliers en Normandie

Un homme de 44 ans a perdu la vie lors d’un tragique accident de chasse survenu à Ferrières-la-Verrerie, dans l’Orne, le mercredi 27 décembre. La victime, un agriculteur résidant à Sainte-Gauburge, participait en tant que rabatteur à une battue aux sangliers organisée par une société de chasse locale, selon les informations rapportées par le journal Ouest France.

Une enquête ouverte pour déterminer les circonstances du décès

Le drame s’est déroulé aux alentours de 16h30 au lieu-dit Le Bois de Cohardon, lorsque la victime a été touchée mortellement par une balle à la tête. Les gendarmes de la brigade de recherches d’Argentan ainsi que les techniciens de l’identification criminelle se sont rapidement rendus sur les lieux. Un magistrat du parquet d’Alençon s’est également déplacé pour superviser les investigations. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes du décès.

Ce tragique événement s’inscrit dans un contexte plus large de sécurité à la chasse. Selon l’Office français de la biodiversité (OFB), la saison de chasse 2022-2023 a été marquée par six décès, tous des chasseurs, contrairement aux deux saisons précédentes où trois non-chasseurs avaient également perdu la vie. De plus, l’OFB a recensé 78 accidents non mortels impliquant des armes à feu au cours de la dernière saison.

Lire aussi :   Interpellation d'un homme armé d'une Kalachnikov à Nîmes, plusieurs suspects en fuite après refus d'obtempérer