Blessés par balles en pleine rue à Maubeuge : un homme et une femme, les auteurs en fuite

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Jeudi soir à Maubeuge, dans le Nord, plusieurs détonations ont retenti, provoquant des blessures chez un homme et une femme à bord d’une voiture. Les responsables ont pris la fuite en laissant derrière eux deux véhicules abandonnés.

Tentative de meurtre à Maubeuge : Deux personnes blessées par balles

Jeudi soir à Maubeuge (Nord), un homme et une femme ont été blessés par balles alors qu’ils étaient à bord d’une voiture, rapporte une source proche de l’affaire, confirmant les informations de La Voix du Nord. Les victimes ont été rapidement transportées à l’hôpital et leur pronostic vital ne serait pas engagé.

La scène s’est déroulée peu après 22 heures dans la rue de Douzies. Les agresseurs, à bord de deux autres véhicules, ont ouvert le feu à plusieurs reprises. Malgré avoir été touché à quatre reprises, l’homme au volant a réussi à sortir de la voiture avant que les victimes soient transportées à l’hôpital de Lille.

Découverte d’un véhicule abandonné et vol d’un autre véhicule de l’association Croix Rouge

La police régionale a découvert une Renault Talisman, potentiellement utilisée par les agresseurs, abandonnée sur le parking de l’espace Victor-Hugo. L’automobile n’a pas été incendiée. Cependant, les agresseurs ont braqué un membre de la Croix Rouge pour lui voler son véhicule, une Dacia, dans lequel il se trouvait. Les forces de l’ordre ont retrouvé ce véhicule dans la Sambre, à Erquelinnes, une commune belge située à la frontière française.

Une enquête en cours pour tenter de résoudre ce crime violent

Les enquêteurs ont découvert une vingtaine d’impacts de balles sur la voiture des victimes, ainsi qu’une quarantaine d’étuis sur les lieux du crime. Certains étuis seraient du calibre 7,62, suggérant l’utilisation d’un fusil de type Kalachnikov. La police judiciaire a été chargée des investigations et a effectué de longues constatations, relevant des traces et des indices. Il est important de noter que l’une des deux victimes est déjà connue des services de police, selon notre source.

Lire aussi :   Homme écroué à Menton pour viol de sa belle-fille dès l'âge de 5 ans durant des années