Avion contraint à un atterrissage d’urgence à Marignane suite au malaise d’une «mule» transportant de la cocaïne dans le ventre

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu âgé de 28 ans a été admis d’urgence à l’hôpital de Marseille ce lundi, en raison d’une détresse respiratoire survenue à bord d’un avion en provenance d’Éthiopie et en route vers les Pays-Bas. Il transportait un nombre important de bonbonnes de cocaïne dissimulées dans son corps.

Une « mule » transportant de la cocaïne in corpore conduit à l’hôpital de Marseille

Un homme de 28 ans, transportant des dizaines de bonbonnes de cocaïne à l’intérieur de son corps, a été pris en charge à l’hôpital de la Timone à Marseille ce lundi après-midi. Il se trouvait à bord d’un avion à destination des Pays-Bas en provenance de l’Éthiopie lorsque sa détresse respiratoire a nécessité un atterrissage d’urgence à l’aéroport Marseille-Provence à Marignane. Le personnel de bord a rapidement constaté son malaise et le commandant de bord a obtenu l’autorisation de se poser à Marignane. Les marins-pompiers ont pris en charge le passager dès l’atterrissage de l’avion vers 15h30.

Le syndrome du «body packer» et une intervention chirurgicale urgente

À l’hôpital, les médecins ont rapidement suspecté la présence de bonbonnes de drogue dans le corps du suspect et ont alerté les autorités policières. Selon une source proche de l’enquête, de nombreuses bonbonnes ont été découvertes dans son estomac et son intestin grêle. Il souffrait du syndrome du « body packer », une condition liée à l’intoxication causée par la rupture d’au moins un des petits paquets de drogue qu’il transportait dans son ventre. Dans de tels cas, le pronostic vital peut être rapidement engagé et une intervention chirurgicale urgente est indispensable.

Lire aussi :   Violée à l'hôpital Purpan de Toulouse : une jeune femme et une patiente victimes d'agressions sexuelles la même nuit

Les médecins ont réussi à extraire les 70 bonbonnes de cocaïne transportées par l’homme. Un test de dépistage a confirmé la nature de la drogue. Le suspect, placé en garde à vue différée, est resté hospitalisé sous surveillance et sera interrogé au commissariat lorsque son état de santé le permettra. Une incapacité totale de travail (ITT) de 15 jours a été attribuée à cette « mule ». Notre source souligne l’importance de l’atterrissage d’urgence près de l’hôpital, affirmant que sans cela, la vie du suspect aurait pu être en danger. Le vol a pu reprendre sa route vers Amsterdam peu après cet atterrissage inopiné.