Attaques nocturnes sur distributeurs de billets à Quiévrechain

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Deux distributeurs automatiques de billets de la BNP Paribas à Quiévrechain, proche de la frontière belge, ont été attaqués par des individus armés et organisés dans la nuit de dimanche à lundi. Les suspects ont réussi à s’échapper en direction de la Belgique. L’enquête est actuellement menée par la police judiciaire de Lille.

Attaque de distributeurs de billets à Quiévrechain : les malfaiteurs en fuite

Deux distributeurs de billets (DAB) ont été la cible d’une attaque perpétrée par deux individus dans la nuit de dimanche à lundi à Quiévrechain, une commune du Nord située à la frontière belge. Les assaillants ont utilisé de l’explosif pour mener leur opération. Ils ont ensuite pris la fuite à bord d’une voiture dont on ignore encore si un butin a été emporté, selon une source proche de l’enquête, confirmant les informations de La Voix du Nord.

Les faits se sont déroulés vers 2 heures du matin sur l’avenue Jean-Jaurès. Les deux DAB visés se trouvent l’un à côté de l’autre, dans une succursale de la banque BNP Paribas. Selon les témoignages recueillis par nos confrères, les malfaiteurs étaient parfaitement organisés. « Ils étaient deux. L’un attendait dans une BMW sombre immatriculée en Belgique. La deuxième personne était déjà à l’intérieur de la banque », a confié un habitant. « Le voisin qui réside au-dessus du Zino Market, juste en face de la BNP, a eu le courage de sortir. Le voleur a pointé son arme en sa direction. »

Des DAB détruits et des billets maculés d’encre

Les malfaiteurs ont fait exploser l’un des DAB, qui a été complètement détruit. Le second appareil a également subi d’importants dommages, au point d’être inutilisable. Le cadran d’un des distributeurs de billets a été retrouvé sur le trottoir d’en face. Les deux auteurs ont rapidement pris la fuite à bord de leur véhicule en direction de la Belgique.

Lire aussi :   Un homme roué de coups dans la rue à Nice et laissé pour mort par un groupe d'individus

La police a mené des investigations approfondies sur les lieux de l’attaque. Des billets maculés d’encre ont été découverts, révélant la présence d’un système de protection empêchant de récupérer l’argent sans les clés nécessaires. La police judiciaire de Lille a été chargée de l’enquête.

Il convient de noter que plusieurs DAB ont également été attaqués il y a près d’un an en région parisienne, selon une source policière.

(Note: La reformulation est très similaire en termes de longueur, mais elle est plus claire, précise et fluide sur le plan sémantique.)