Agression violente d’un couple par un homme armé à Ozoir-la-Ferrière pour une place de stationnement

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un résident a prié un conducteur de ne pas se garer devant sa résidence. En réaction, le conducteur, mécontent, a utilisé du gaz lacrymogène contre l’individu avant d’agresser sa partenaire et de tirer sur leur domicile avec une arme de poing de calibre 9 mm. L’individu soupçonné d’être l’auteur de ces actes a été arrêté peu après et placé en détention provisoire.

Différend autour d’un stationnement dégénère à Ozoir-la-Ferrière

Un différend lié à un stationnement a pris une tournure violente dimanche soir à Ozoir-la-Ferrière, en Seine-et-Marne. Selon les informations recueillies par Abertzale, un habitant a été aspergé de gaz lacrymogène tandis que sa compagne a été frappée. Les faits se sont déroulés aux alentours de 22h30 dans le nord de la ville, plus précisément sur l’avenue Massenet.

Tout a commencé lorsque l’habitant a remarqué un automobiliste en train de se garer devant son pavillon. Souhaitant informer le conducteur que le stationnement était interdit à cet endroit, il est sorti de chez lui pour lui faire part de cette interdiction. Malheureusement, le conducteur n’a pas apprécié la remarque et est sorti de son véhicule pour agresser l’habitant avec une bombe lacrymogène. La compagne de la victime est ensuite sortie pour défendre son conjoint et a été giflée par l’agresseur.

La situation ne s’est pas arrêtée là, puisque l’agresseur a ensuite sorti une arme de poing et a tiré sur la maison du couple. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer, le tir ayant atteint une fenêtre sans toucher personne. L’auteur a ensuite pris la fuite.

Les policiers ont été alertés et se sont rendus sur place pour mener des constatations. Selon une source proche de l’affaire, un étui de calibre 9 mm a été découvert devant la maison.

Lire aussi :   Interpellation d'un mineur de 14 ans sous contrôle judiciaire près d'un point de deal avec de la drogue à Nîmes

Un suspect interpellé devant son domicile

Les enquêteurs du commissariat de Noisiel, chargés de l’enquête, ont rapidement avancé dans leurs investigations. Ils ont réussi à identifier l’auteur présumé des faits, qui habite à proximité du lieu de l’agression. Ce suspect âgé de 34 ans a été interpellé devant chez lui vers 03h30 du matin et placé en garde à vue. D’après les informations fournies par la même source, il était déjà connu des services de police.