Agression d’un policier par une quinzaine de personnes lors d’une intervention à Aulnay-sous-Bois

Jeudi soir, la police est intervenue à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour une dispute conjugale. Pendant l’intervention, un policier resté seul dans sa voiture a été attaqué par un groupe de quinze individus armés de barres de fer et de mortiers d’artifice.

Policier attaqué par une quinzaine d’individus lors d’une intervention à Aulnay-sous-Bois

Un policier a été violemment attaqué par un groupe d’environ quinze individus lors d’une intervention à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, jeudi soir, selon les informations recueillies par Abertzale. Heureusement, le policier a réussi à se dégager à temps en conduisant sa voiture sérigraphiée. Les renforts sont rapidement intervenus et ont mis en fuite les agresseurs.

Tout a commencé vers 20 heures lorsque les policiers ont été appelés pour intervenir dans un différend conjugal qui avait apparemment dégénéré dans un appartement de la cité des 3000. Arrivés sur les lieux, les fonctionnaires ont garé leur véhicule, une Peugeot 5008, dans la rue Eugène-Delacroix. Pendant que certains policiers se dirigeaient vers l’appartement concerné, l’un d’entre eux est resté au volant pour surveiller la voiture.

Attaque violente et fuite du policier

Quelques instants plus tard, le policier resté au volant a aperçu un groupe d’environ quinze individus, certains armés d’une barre de fer. « Ils ont attaqué le policier qui était seul, il a été visé par des tirs de mortiers d’artifice et la 5008 a été dégradée à coups de barre de fer et de jets de pierres », confie une source proche de l’affaire. Le policier a immédiatement donné l’alerte via les ondes de la police et a rapidement redémarré pour éviter d’être touché. Malheureusement, il a percuté une Renault Clio en stationnement lors de sa fuite, mais il a réussi à quitter les lieux sans être blessé.

Lire aussi :   Plainte de Karim Benzema contre Gérald Darmanin pour accusation de liens avec les Frères musulmans

Les agresseurs ont pris la fuite dès l’arrivée des renforts. Les policiers ont effectué des relevés sur les lieux afin de les utiliser dans le cadre de l’enquête. Ils ont également récupéré des pierres et une barre de fer utilisées par les agresseurs, qui vont être analysées. Par mesure de sécurité, une opération de sécurisation a été mise en place suite à cette agression. Par ailleurs, un homme de 32 ans, soupçonné d’avoir outragé les policiers, a été interpellé.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat d’Aulnay-sous-Bois pour faire la lumière sur cette affaire.