Agression à Gennevilliers : Homme criant «Allah akbar» fonce sur les policiers après avoir agressé plusieurs femmes

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu accusé d’avoir agressé trois femmes à Asnières-sur-Seine et à Gennevilliers a été appréhendé par les policiers. Il a été intercepté dans le hall d’un hôtel après avoir foncé sur les forces de l’ordre en criant «Allah akbar», puis a été placé en hospitalisation d’office.

Interpellation d’un homme après avoir agressé plusieurs femmes à Gennevilliers

Un homme a été arrêté par les forces de l’ordre à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, dimanche à midi, suite à des agressions contre plusieurs femmes. Selon une source proche de l’affaire, les policiers ont utilisé un pistolet à impulsion électrique (PIE) pour le maîtriser, confirmant ainsi les informations du Parisien.

Cet individu est soupçonné d’avoir agressé une première femme sur le boulevard Pierre-de-Coubertin à Asnières-sur-Seine. La victime a été victime d’un crachat, d’un coup de pied et l’agresseur lui a dérobé sa casquette.

Agressions avec un bâton sur la tête

Le même homme aurait ensuite agressé une autre femme dans le hall de l’hôtel B&B situé sur l’avenue Beaumarchais à Gennevilliers, en lui portant des coups de bâton sur la tête. Selon des témoignages, une troisième femme aurait également été agressée dans la rue, mais elle ne s’est pas encore manifestée.

Lors de l’intervention des policiers à l’entrée de l’hôtel, le suspect aurait foncé sur eux en criant « Allah akbar ». C’est à ce moment-là qu’un des agents a fait usage de son PIE. Par la suite, l’agresseur présumé a été soumis à un examen de comportement avant d’être hospitalisé d’office à l’hôpital Louis-Mourier à Colombes.

La femme blessée par les coups de bâton dans le hall de l’hôtel a été conduite à l’hôpital Beaujon à Clichy, où elle a été traitée pour une plaie à la tête.

Lire aussi :   Suicide d'un policier affecté à la nouvelle CRS 81 à Marseille