Adolescent interpellé pour apport d’acide chlorhydrique au lycée de Petit-Quevilly

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Deux individus, un adolescent de 17 ans et son présumé complice, ont été arrêtés aujourd’hui au lycée professionnel Jean-Baptiste Colbert près de Rouen. Le motif de leur arrestation est l’introduction d’acide chlorhydrique dans l’établissement. Les deux suspects sont actuellement en garde à vue.

Un lycéen de 17 ans placé en garde à vue après avoir introduit de l’acide chlorhydrique dans son établissement scolaire

Un adolescent âgé de 17 ans, qui est scolarisé au lycée professionnel Jean-Baptiste Colbert au Petit-Quevilly, près de Rouen (Seine-Maritime), a été appréhendé ce vendredi suite à sa tentative d’introduction de plusieurs bouteilles contenant de l’acide chlorhydrique dans son établissement scolaire. Il a été placé en garde à vue et demeure détenu ce samedi, tout comme un autre individu considéré comme son complice, selon une source proche de l’affaire qui confirme les informations relayées par BFMTV.

Un suivi de la Cellule de prévention de la radicalisation et d’accompagnement des familles

Le suspect en question est un jeune syrien, qui avait manifesté son intention de fabriquer des explosifs. Il avait fait l’objet d’un suivi de la Cellule de prévention de la radicalisation et d’accompagnement des familles (CPRAF) du département entre 2020 et 2021, selon les informations diffusées par une chaîne d’informations. Une plainte a été déposée et les motivations de ce lycéen de 17 ans devront être déterminées.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Rouen.

Lire aussi :   Évasion d'un détenu de la prison de Fleury-Mérogis lors d'une sortie au musée du quai Branly à Paris