Accident à un barrage sur l’A20 près de Montauban : deux agriculteurs blessés légèrement, colère des agriculteurs

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un accident de la circulation a eu lieu sur l’A20 à Montauban Nord, causant des blessures légères à deux personnes. La voiture, venant de Paris et transportant trois occupants, a heurté une botte de paille située sur un point de blocage des agriculteurs. Une enquête a été lancée.

Un nouvel accident sur l’autoroute A20 près de Montauban Nord

Deux jours après le tragique accident survenu sur la RD 119 à Pamiers, dans l’Ariège, qui a entraîné la mort d’une agricultrice et de sa fille, un nouvel accident routier s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette fois, c’était sur l’autoroute A20, à la sortie 60 près de Montauban Nord. Vers 02h15 du matin, une voiture a percuté une botte de paille placée sur la chaussée, au niveau d’un point de blocage des agriculteurs.

Le véhicule impliqué, qui transportait trois personnes, se dirigeait vers Toulouse en provenance de Paris. Selon Jacques Bès, secrétaire général de la FDSEA 82, le conducteur, un homme de 25 ans, a forcé le barrage de Caussade malgré un fort brouillard, avant de heurter les balles de foin. Les sapeurs-pompiers, arrivés sur les lieux, ont rapporté que le conducteur est indemne, mais que ses passagers, un homme de 20 ans et une femme de 26 ans, ont subi des blessures légères et ont été transportés à l’hôpital de Montauban.

Renforcement des mesures de sécurité

Le parquet de Montauban a confirmé les faits et a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’accident. Jean-Baptiste Guibert, porte-parole des Jeunes Agriculteurs du Tarn-et-Garonne, a réagi à cet accident en soulignant que les mesures de sécurité avaient été renforcées sur les barrages, avec une double rangée de bottes de paille et des tracteurs positionnés derrière, suite à l’accident mortel de Pamiers.

Lire aussi :   Vénissieux : Deux suspects interpellés après une fusillade ayant blessé trois hommes

Les agriculteurs présents sur le site ont pris en charge les victimes avant l’arrivée des secours. Jacques Bès, syndicaliste, exprime sa préoccupation en déclarant : « Je ne comprends pas que la voiture ait pu faire 30 km après avoir forcé le péage sans être interceptée par les services des autoroutes. » L’enquête menée par les policiers de Montauban devra déterminer si le conducteur a délibérément forcé le barrage ou si le brouillard épais a joué un rôle dans cet accident.

Suite à l’accident mortel de Pamiers, où une agricultrice de 37 ans et sa fille de 12 ans ont perdu la vie, le chauffard a été mis en examen pour homicides involontaires aggravés, blessures aggravées et conduite d’un véhicule automobile sans assurance. Il a été placé en détention provisoire.