82 ans tué chez lui : trois suspects écroués après 5 ans

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Une personne a été retrouvée étranglée dans sa résidence. En juin dernier, quatre individus ont été officiellement inculpés, dont les principaux suspects du meurtre ainsi que le présumé commanditaire.

Mise en examen pour homicide volontaire et complicité d’homicide volontaire

Selon les informations d’Abertzale, quatre personnes ont été mises en examen à la fin du mois de juin pour leur implication présumée dans le meurtre d’un habitant d’une petite commune de la Manche.

Trois d’entre elles ont été placées en détention provisoire, tandis que le quatrième suspect a été placé sous contrôle judiciaire. Les enquêteurs du service de police judiciaire de Caen ont travaillé ardemment pour identifier les auteurs présumés de ce crime, qui a eu lieu le 18 juillet 2018 à Agneaux, une commune limitrophe de Saint-Lô.

Une dette de 700 000 euros à l’origine du meurtre

Les investigations ont révélé que la victime, Elie D., avait prêté la somme de 700 000 euros à un entrepreneur de la région. Cependant, ce dernier n’avait remboursé qu’une partie de sa dette. Grâce à des recherches approfondies et des analyses d’empreintes génétiques prélevées sur la scène de crime, les enquêteurs ont réussi à identifier un numéro de téléphone attribué à l’emprunteur, mais utilisé par un autre individu.

Ce dernier, interpellé et placé en garde à vue, a avoué avoir été recruté par l’entrepreneur pour s’en prendre à la victime et récupérer les documents liés à cette dette. Il aurait aspergé Elie D. de gaz lacrymogène, lui aurait porté un coup violent au cou, et son complice aurait ensuite étouffé la victime. Les deux comparses se seraient ensuite emparés des documents liés à l’emprunt de 700 000 euros.

Lire aussi :   Acteur Samy Naceri victime d'une tentative de cambriolage à Vincennes

Charles L., l’homme soupçonné d’être le commanditaire du meurtre, aurait été présent sur les lieux pour constater le décès d’Elie D. Lui, son épouse et le second complice ont été interpellés et nié leur participation aux faits. Charles L., qui est connu dans la région en tant que dirigeant de plusieurs sociétés ayant fait faillite, a également investi dans le domaine hippique en devenant propriétaire d’un cheval de course.

Il s’agit d’une affaire complexe qui met en lumière les conséquences tragiques d’une dette impayée. Les enquêteurs ont dû faire preuve de persévérance et d’analyse minutieuse des éléments de preuve pour parvenir à identifier les auteurs présumés de ce meurtre. Cette affaire souligne également l’importance de la collaboration entre les différents services de police pour résoudre des crimes de cette nature.