18 ans, chauffard sous bracelet électronique à Aix-en-Provence, se rebelle et crache sur les policiers

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Hier soir à Aix-en-Provence, un conducteur âgé de 18 ans, déjà sous surveillance électronique, a été arrêté avec sa passagère de 16 ans suite à un contrôle routier qui a rapidement dégénéré. Il convient de noter que le conducteur était également activement recherché par les autorités judiciaires.

Un jeune homme de 18 ans et son amie de 16 ans arrêtés à la suite d’un contrôle routier à Aix-en-Provence

Un automobiliste de 18 ans et sa passagère de 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) hier soir suite à un contrôle routier. Le conducteur, qui est majeur et actuellement sous bracelet électronique, est accusé d’avoir insulté les policiers et de s’être rebellé. De plus, il était déjà recherché par la justice, selon les informations d’Abertzale.

Il était aux alentours de 21h30 lorsque les policiers ont repéré une Renault Clio roulant à vive allure. Le conducteur n’a pas hésité à dépasser les autres véhicules en empruntant la voie réservée aux bus. Les policiers ont actionné leur gyrophare et leur sirène deux-tons pour lui ordonner de s’arrêter. Malgré cela, le chauffard a mis plusieurs centaines de mètres avant de finalement s’immobiliser et de se soumettre au contrôle.

Lorsqu’on lui a demandé de sortir de la Clio pour les vérifications, le conducteur a refusé. Il aurait alors insulté les fonctionnaires avant d’être maîtrisé et menotté alors qu’il se rebellait. Dans le même temps, sa passagère a tenté d’empêcher son interpellation, mais elle a elle aussi été arrêtée. Durant le trajet vers le commissariat, les deux suspects auraient également craché sur les policiers.

Lire aussi :   Le corps de Paul Martinez, disparu depuis le 5 novembre, repêché dans le Rhône à Avignon

Le chauffard recherché par la justice

Le conducteur, visiblement sous l’influence de l’alcool, a refusé de se soumettre au test de dépistage. Lors des vérifications effectuées par les enquêteurs concernant les deux suspects, il a été découvert que le jeune majeur faisait l’objet d’une fiche de recherche émise par le tribunal pour enfants de Draguignan (Var), dans le cadre d’une peine de prison d’un an.