16 kg de cocaïne saisis dans un hôtel à Maisons-Alfort, un Colombien grièvement blessé

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

Un individu originaire d’Amérique du Sud a subi de graves blessures par arme blanche dans un hôtel de Maisons-Alfort, pendant la nuit de vendredi à samedi. Par la suite, une quantité de 16 kilos de substance blanche, potentiellement de la cocaïne, a été trouvée dans l’établissement. La victime a été placée en garde à vue et est actuellement hospitalisée. Une enquête a été lancée.

Un touriste colombien poignardé dans un hôtel de Maisons-Alfort

Dans la nuit de vendredi à samedi, un homme de nationalité colombienne a été violemment agressé et poignardé à trois reprises dans un hôtel de Maisons-Alfort, près de la gare RER. Selon une source proche de l’affaire, les faits se sont produits vers 00h30 lorsque les sapeurs-pompiers ont été appelés pour secourir la victime, qui était grièvement blessée au niveau du torse, de l’épaule et de la jambe. Elle affirme avoir été aspergée de gaz lacrymogène par deux agresseurs avant de subir les coups de couteau, dans le but de lui voler son téléphone et son argent.

La victime a été rapidement transportée à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil dans un état critique. Malgré l’intervention rapide des forces de l’ordre, les auteurs de l’agression n’ont pas été retrouvés. Cependant, une bombe lacrymogène a été découverte à proximité de l’hôtel.

Découverte de 16 kilos de cocaïne dans les douches de l’hôtel

Un rebondissement s’est produit vers 4 heures du matin lorsque le veilleur de l’hôtel a découvert 16 kilos de poudre blanche, qui semblent être de la cocaïne, cachés dans les douches de l’établissement. Les tests en cours permettront de confirmer la nature de la drogue, mais cette quantité représente plus d’un million d’euros à la revente. Les premiers éléments de l’enquête suggèrent que c’est la victime elle-même qui avait dissimulé la drogue. Il reste à déterminer pourquoi cet homme était en France et s’il devait effectuer une livraison.

Lire aussi :   Enlèvement, séquestration et torture d'un adolescent à Marseille durant toute une nuit

Le « touriste » colombien a été placé en garde à vue différée et est sous surveillance policière à l’hôpital. Une enquête a été ouverte et confiée au service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94).

Les mots-clés de l’article sont « touriste colombien », « poignardé », « agression », « couteau », « hôtel », « Maisons-Alfort », « gaz lacrymogène », « vol », « argent », « bombe lacrymogène », « cocaïne », « douches », « enquête », « livraison », « garde à vue », « police judiciaire ».

Cet incident grave met en évidence la violence qui peut survenir même dans des lieux apparemment sûrs comme les hôtels. Il soulève également des questions sur la présence de drogues illicites et de trafic international. Il est crucial que les autorités mènent une enquête approfondie pour identifier les coupables et comprendre les circonstances de cette agression.