14 interpellations à Nice suite à la saisie de 195 kg de cannabis, 126 000 euros et des armes

Photo of author

Par Abert

Faits-divers

La semaine dernière, un important réseau de trafic de drogue a été démantelé à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Les policiers de la Police Judiciaire ont effectué une opération ciblée dans le quartier des Moulins, ce qui a résulté en l’interpellation de quatre personnes. Parmi elles, onze individus ont été déférés. Cette opération a permis la saisie de plus de 195 kg de drogue, ainsi que de près de 126 000 euros en espèces et de diverses armes.

Un vaste réseau de trafic de drogue et de blanchiment d’argent démantelé à Nice

La police judiciaire de Nice, en collaboration avec les autorités italiennes, a mené une opération d’envergure pour démanteler un important réseau de trafic de drogue et de blanchiment d’argent. Quatorze individus ont été interpellés au cours de cette série d’arrestations qui s’est déroulée sur deux jours, selon un communiqué du parquet de Nice.

L’objectif principal de cette opération était de mettre fin aux activités de « la laverie », un point de vente de stupéfiants situé dans le quartier des Moulins à Nice, considéré comme l’un des plus importants de la région. Selon les autorités, ce point de vente réalisait un chiffre d’affaires journalier estimé entre 15 000 et 20 000 euros.

Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont saisi environ 186 kg de résine de cannabis, 9 kg d’herbe de cannabis, 900 grammes de cocaïne, ainsi qu’une somme totale de 125 815 euros. Les policiers ont également découvert quatre pistolets semi-automatiques, deux montres de luxe, quatorze véhicules dont deux de grosse cylindrée, des balises, un brouilleur d’ondes et du matériel de conditionnement de stupéfiants.

Lire aussi :   Découverte de 814 kg de résine de cannabis dans un véhicule en Isère : deux suspects arrêtés

Onze suspects déférés et mandats d’arrêt européens pour trois autres

Onze des suspects ont été déférés devant les autorités judiciaires, avec des réquisitions de placement en détention provisoire, pour la quasi-totalité d’entre eux, indique le parquet. Les trois autres individus, arrêtés en Italie, font l’objet de mandats d’arrêt européens et leur extradition est actuellement demandée aux autorités italiennes.

Cette opération a été menée dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 5 janvier dernier pour des chefs d’accusation tels que trafic de produits stupéfiants, blanchiment aggravé, participation à une association de malfaiteurs et réalisation en bande organisée d’opérations de jeux d’argent et de hasard prohibés.

Des tirs mardi matin

Les policiers sont également intervenus mardi matin, vers 09h30, dans le quartier des Moulins suite à plusieurs coups de feu, potentiellement liés à cette opération et susceptibles de provoquer des tentatives de reprise du contrôle du point de vente de stupéfiants, selon le parquet. Six suspects ont été interpellés à la suite de ces tirs.