Policiers libérés après avoir tiré sur un conducteur récalcitrant dans les Yvelines

Photo of author

Par Abert

Enquêtes

Les deux agents de police qui ont tiré lors d’une opération entre les départements des Yvelines et de l’Essonne ont été libérés après leur période de détention provisoire. Le suspect âgé de 19 ans, gravement blessé par une balle après avoir foncé sur les forces de l’ordre, est toujours hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

Deux policiers remis en liberté après une intervention mouvementée

Les deux policiers impliqués dans une fusillade lors d’une intervention pour un refus d’obtempérer entre les Yvelines et l’Essonne ce dimanche après-midi ont été remis en liberté à la fin de leur garde à vue, sans faire l’objet de poursuites. Le conducteur du véhicule volé, qui a été gravement blessé par balle, est toujours hospitalisé mais son pronostic vital n’est plus engagé.

Cette intervention a débuté lorsqu’un habitant de Guyancourt (Yvelines) a signalé le vol de son fourgon vers 14h45. Les policiers ont alors entrepris de localiser le véhicule volé. Les recherches les ont menés à la commune voisine de Villiers-le-Bâcle (Essonne), où ils ont découvert le fourgon à l’arrêt, avec un homme à l’intérieur, dans une impasse. Trois véhicules des forces de l’ordre se sont positionnés à la sortie de la rue : un véhicule de police-secours, un second de la gendarmerie et un troisième de la brigade anticriminalité (BAC).

Une situation qui dégénère

Comprenant qu’il est pris au piège et qu’il va être interpellé, le suspect a démarré brutalement et a foncé sur les forces de l’ordre, percutant les voitures de police et de gendarmerie. Les deux policiers de la police-secours, un gardien de la paix et un policier adjoint (PA), ont ouvert le feu. Un troisième policier a été légèrement blessé par le chauffard. Ce dernier a pris la fuite et a roulé jusqu’à Châteaufort, une commune voisine des Yvelines, où il a été arrêté. Les fonctionnaires ont alors découvert qu’il avait été blessé par l’un des tirs, au niveau du haut du corps.

Lire aussi :   Jugement imminent : Affaire Pierre Palmade, trafic de stupéfiants par trois suspects

Le suspect, âgé de 19 ans, est déjà connu des services de police et de justice. Il avait été condamné il y a trois semaines à Versailles pour des faits de vol de véhicule. Il est actuellement hospitalisé à l’hôpital d’instruction des Armées Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine).

Deux enquêtes ont été ouvertes dans ce dossier. La première concerne les faits reprochés au jeune homme : vol de voiture, refus d’obtempérer et violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique. La seconde enquête porte sur l’usage des armes par les policiers et a été confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN).